Diplomatie

Burkina : Kaboré évoque le cas de Zida avec la gouverneure générale du Canada

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Roch Marc Christian Kaboré 
et Julie Payette, au palais de Kosyam, le 24 octobre.

Roch Marc Christian Kaboré et Julie Payette, au palais de Kosyam, le 24 octobre. © twitter

Lors de sa visite officielle au Burkina, la gouverneure générale du Canada a évoqué avec Roch Marc Christian Kaboré le cas de Yacouba Isaac Zida, en exil à Ottawa depuis qu’il a quitté le pouvoir en 2016.

À l’occasion de sa visite officielle au Burkina, Julie Payette, la gouverneure générale du Canada, a été l’hôte de Roch Marc Christian Kaboré, qui l’a conviée à un dîner d’État au palais de Kosyam, le 24 octobre. Avant de rejoindre les autres invités, les deux dirigeants se sont entretenus de manière informelle.

Ils ont notamment évoqué le cas de Yacouba Isaac Zida, qui vit en exil à Ottawa avec sa famille depuis qu’il a quitté le pouvoir au début de 2016.

Être entendu par les juges d’instruction

Selon une source ministérielle, les autorités burkinabè réfléchissent aux actions judiciaires à mener afin que l’ancien Premier ministre de la transition soit entendu par les juges d’instruction chargés de l’enquête sur la répression de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

Zida était alors le chef des opérations du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), qui tua des manifestants. Considéré comme déserteur de l’armée, il n’est pas visé par un mandat d’arrêt international, mais, d’après un ministre, « cette option n’est pas à écarter ».

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte