Économie

Liberia : des grands patrons et hommes d’affaires reçus par les Weah

Le nouveau président libérien George Weah et sa femme Clar Weah, lors de la cérémonie de passation du pouvoir à Monrovia, le 22 janvier 2018.

Le nouveau président libérien George Weah et sa femme Clar Weah, lors de la cérémonie de passation du pouvoir à Monrovia, le 22 janvier 2018. © Abbas Dulleh/AP/SIPA

Plusieurs grands patrons et hommes d’affaires africains étaient présents le 13 octobre à Paynesville, au Liberia, à l’occasion du dîner caritatif organisé au profit de la fondation de Clar Weah.

À l’occasion du dîner caritatif organisé au profit de sa Clar Hope Foundation, le 13 octobre à Paynesville (banlieue de Monrovia), Clar Weah, la première dame du Liberia, a activé ses réseaux dans le milieu des affaires.

Plusieurs grands patrons ont profité de cet événement pour faire avancer leurs dossiers. Si la princesse qatarie Cheikha al-Mayassa n’a pu faire le déplacement, la Chinoise Xihe Zhang, dirigeante du groupe Henan Ruimei Hair Products Co. Ltd (spécialiste des extensions de cheveux), qui envisage de construire une usine au Liberia, faisait partie des convives.

Hommes d’affaires africains

Parmi les hommes d’affaires africains figuraient le Togolais Jean-Claude Edoh, président de Limak Afrika, qui négocie la construction d’une cimenterie à Monrovia ; Kobi Walker, le dirigeant du sierra-léonais NP Limited, qui a évoqué les projets de développement de ce groupe pétrolier dans le pays ; le Camerounais Paul Fokam, fondateur d’Afriland First Bank, qui, arrivé le 14 octobre, a pu lui aussi s’entretenir avec le couple Weah.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte