Dossier

Cet article est issu du dossier «Affaire Khashoggi : l’onde de choc»

Voir tout le sommaire
Politique

Les Africains au sommet de Riyad, colloque à l’Assemblée française sur la diaspora africaine…

©

Les chefs d’État africains présents au « Davos du désert », les intervenants sélectionnés pour un colloque à l’Assemblée nationale française sur l’apport de la diaspora franco-africaine… Chaque semaine, Jeune Afrique vous invite dans les coulisses de la diplomatie continentale.

  • Afrique : qui était à Riyad ?

Le prince héritier Mohamed Ben Salman et le roi Abdallah II de Jordanie à l'ouverture du Future Investment Initiative de Riyad, mardi 23 octobre 2018.

Le prince héritier Mohamed Ben Salman et le roi Abdallah II de Jordanie à l'ouverture du Future Investment Initiative de Riyad, mardi 23 octobre 2018. © Amr Nabil/AP/SIPA

À la suite du scandale suscité par l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, de nombreux chefs d’entreprise et dirigeants étrangers ont annulé leur participation au Future Investment Initiative (23-25 octobre), que le publicitaire français Richard Attias organisait à Riyad pour le compte du prince héritier Mohamed Ben Salman.


>>> À LIRE – Boycott du « Davos du désert » : simple effet d’annonce ou réelle menace ?


Parmi les rares responsables africains présents figuraient Ali Bongo Ondimba et Macky Sall, accompagné d’Amadou Ba, son ministre de l’Économie. Trois pays ont publiquement exprimé leur soutien à l’Arabie saoudite : l’Éthiopie, le Soudan du Sud et Djibouti. Si Demeke Mekonnen Hassen, le vice-Premier ministre éthiopien, était présent, Djouba et Djibouti n’ont en revanche envoyé aucun représentant.

  • France : entre deux rives

Le député franco-marocain M'jid El Guerrab, élu au titre de la 9éme circonscription des Français de l'étranger.

Le député franco-marocain M'jid El Guerrab, élu au titre de la 9éme circonscription des Français de l'étranger. © YouTube/M’jid EL GUERRAB

M’jid El Guerrab, député de la 9e circonscription des Français de l’étranger (Maghreb et une partie de l’Afrique de l’Ouest), organise, le 19 novembre à l’Assemblée nationale, un colloque consacré à « l’apport de la diaspora franco-africaine de part et d’autre de la Méditerranée ».

Parmi les intervenants, Mehdi Bendimerad, vice-président du Forum des chefs d’entreprise (FCE, principale organisation patronale algérienne) ; Jean-Louis Guigou, président du think tank Ipemed ; et l’islamologue Rachid Benzine. Cet événement devrait déboucher sur la création d’un groupe d’études parlementaire spécialisé.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte