Droits de l’homme

[Tribune] Tunis met le racisme hors la loi

Par

Benaouda Lebdai est professeur des universités et chroniqueur littéraire, spécialiste de littérature africaine.

En Tunisie, la société civile a obtenu l'adoption d'un texte de loi criminalisant le racisme © Tim Pierce/CC/Flickr

La Tunisie est le premier pays arabe à avoir légiféré pour combattre les actes racistes, qui se banalisent en Europe et se multiplient au Maroc, en Algérie ou en Tunisie, trois pays devenus des terres de transit pour les migrants subsahariens.

« Horrible vache noire ! Si tu ne changes pas de place, je vais te pousser de là… » La scène se déroule sur un vol Barcelone-Londres de la compagnie Ryanair, où un homme blanc s’en prend à une vieille dame d’origine jamaïcaine.

À la violence du comportement et des propos, qui rappellent, toutes proportions gardées, les heures sombres du Ku Klux Klan et de l’apartheid, est venu s’ajouter la réaction du steward : plutôt que de déloger l’agresseur, il demande à la victime de changer de place.

Ces actes sont certes dénoncés. La presse s’en émeut. Mais l’émotion et la réprobation ne peuvent suffire…

Lois sans précédent

Les actes racistes se banalisent en Europe, mais pas seulement. Ils se multiplient aussi au Maroc, en Algérie ou en Tunisie, trois pays devenus des terres de transit pour les migrants subsahariens. Cela va de l’agression verbale à la violence physique. Ces actes sont certes dénoncés. La presse s’en émeut. Mais l’émotion et la réprobation ne peuvent suffire…

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte