Diplomatie

Pacte pour la paix au Mali, Groupe de liaison des amis de la Mauritanie, Tong Mei au Bénin…

© JA

Genèse du Pacte pour la paix au Mali, première conférence du Groupe des amis de la Mauritanie, abandon des poursuites contre le Chinois Tong Mei au Bénin... Chaque semaine, Jeune Afrique vous invite dans les coulisses de la diplomatie africaine.

  • Mali : genèse d’un pacte

Emmanuel Daou Bakary/J.A.

Le Pacte pour la paix, que le gouvernement malien et l’ONU ont signé le 15 octobre afin de relancer l’accord d’Alger, avait fait l’objet de discussions en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, fin septembre à New York. Six représentants des signataires de l’accord d’Alger avaient alors voyagé dans la délégation d’Ibrahim Boubacar Keïta. Le Conseil de sécurité évaluera cet accord au début de 2019, six mois après la réélection d’IBK.

  • Mauritanie-France : bienvenue au Glam !

Francois Mori/AP/SIPA

La première conférence du Groupe de liaison des amis de la Mauritanie (JA n° 2984) aura lieu fin novembre à Paris. Parrainée par Jérôme Chartier, vice-président de la région Île-de-France, elle sera consacrée à la place de la culture en Mauritanie. Parmi les invités d’honneur, l’écrivain Beyrouk et le réalisateur Abderrahmane Sissako.

  • Bénin-Chine : Tong Mei à l’abri

Ons Abid/JA

Le 26 octobre, le procès en appel des grossistes en pharmacie condamnés pour trafic de faux médicaments s’ouvrira à Cotonou. Mais la société chinoise Tong Mei n’est plus en cause. Au moment où l’affaire a éclaté, Diao Mingsheng, l’ambassadeur de Chine, avait lié une promesse de don de matériel à l’armée béninoise à l’arrêt des poursuites.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte