Politique

Tunisie : Youssef Chahed s’apprêterait à lancer son propre parti baptisé « Amal Tounes »

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 22 octobre 2018 à 14h52
Youssef Chahed, le chef du gouvernement tunisien.

Youssef Chahed, le chef du gouvernement tunisien. © Ons Abid pour JA

Selon l’entourage de Youssef Chahed, le chef du gouvernement tunisien se prépare à lancer son propre parti, qui devrait s’appeler Amal Tounes (« espoir de la Tunisie »). Chahed serait notamment épaulé par Selim Azzabi et Mehdi Ben Gharbia.

Après s’être appuyé sur les islamistes d’Ennahdha pour se maintenir à la primature, Youssef Chahed se prépare, selon son entourage, à lancer son propre parti. Le chef du gouvernement compte sur les réseaux de caciques de l’ancien régime comme Mohamed Ghariani, Mondher Zenaidi, Chedli Neffati et Ali Chaouch.


>>> À LIRE – Tunisie : ces agitateurs qui bousculent le jeu politique


Selim Azzabi et Mehdi Ben Gharbia

Le nom d’Amal Tounes (« espoir de la Tunisie ») devrait être attribué à cette formation, à laquelle travaille Mehdi Ben Gharbia, qui n’est plus ministre chargé des Relations avec l’Assemblée des représentants du peuple depuis juillet.

Chahed serait aussi épaulé par Selim Azzabi, qui fut le directeur de campagne de Béji Caïd Essebsi en 2014 et qui vient de quitter son poste de chef de cabinet de la présidence. Azzabi serait par ailleurs pressenti pour le ministère des Finances, si toutefois le remaniement, attendu depuis plusieurs mois, se précisait.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte