Diplomatie

D’Abidjan à Ouagadougou, le programme chargé de Jean-Yves Le Drian

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à Paris en juin 2017. © Francois Mori/AP/SIPA

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a notamment rencontré les 18 et 19 octobre les présidents ivoirien et burkinabè.

Le 18 octobre, Jean-Yves Le Drian s’est rendu à Abidjan sur le site de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme, dont les travaux commenceront au début de 2019.

Après un tête-à-tête avec Alassane Ouattara, le ministre français des Affaires étrangères a déjeuné au petit palais avec le chef de l’État ivoirien, en compagnie d’Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, de Hamed Bakayoko et de Marcel Amon Tanoh, respectivement ministres de la Défense et des Affaires étrangères. Parmi les sujets de discussion : la présidence de la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité de l’ONU et la situation au Mali.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : Jean-Yves Le Drian lance le « hub » franco-ivoirien pour l’éducation


À Ouaga, Barkhane et G5-Sahel au menu

Le Drian s’est ensuite rendu à Ouagadougou, où il a inauguré la Maison de la jeunesse, ce qui ne l’a pas empêché d’aborder la question de la dégradation sécuritaire au Burkina, en particulier durant son entretien avec Roch Marc Christian Kaboré, le 19 octobre au palais de Kosyam.

Selon l’un de ses proches, le président burkinabè entend poursuivre la coopération militaire avec les forces de Barkhane. Emmanuel Macron y est également favorable, même si le développement de la force conjointe du G5 Sahel reste pour lui un impératif non négociable. Le Drian a aussi profité de son passage à Ouaga pour évoquer le prochain voyage officiel de Kaboré en France, le 17 décembre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte