Politique

[Tribune] Big Brother numérique

Par

Écrivaine et éditorialiste politique kényane.

Un homme surfe sur Internet dans un cyber-café de Cotonou, au Bénin, le 24 février 2016. © Gwenn Dubourthoumieu pour Jeune Afrique

En 2017, les réseaux ont été coupés dans neuf pays africains. En Afrique, comme ailleurs, la « démocratie numérique » fait face à aux vieilles pratiques de contrôle et de répression.

En septembre, les représentants de 47 pays se sont réunis à Accra pour la présentation du rapport 2018 sur l’état de la liberté de l’internet sur le continent. Ce rapport, que l’on doit à la Collaboration sur la politique internationale des TIC en Afrique de l’Est et en Afrique australe (Cipesa), s’est intéressé au fait que, dans plusieurs pays du continent, il y a une vraie tendance à la répression en ligne. Un nombre important d’États investissent même dans une surveillance accrue des cyberactivités de leurs citoyens.

Cette tendance globale et l’inquiétude qu’elle suscite se traduisent de manière très simple : en 2014, le premier sommet de la Cipesa n’avait attiré que 80 participants. Cette année, nous étions déjà plus de 250. Il faut dire qu’en quatre ans les coupures internet décidées dans le huis clos des palais présidentiels ou dans les couloirs feutrés des primatures sont devenues monnaie courante


>> A LIRE – Monde arabe : cliquez, vous êtes surveillé


La palme des coupures internet au Cameroun

Rien qu’en 2017, neuf pays d’Afrique ont délibérément suspendu leur réseau, la palme revenant au Cameroun, où les régions anglophones ont dû s’en passer pendant près de deux cent trente jours. Six pays africains ont par ailleurs menacé d’instaurer ou ont déjà mis en place une taxation spécifique pour limiter l’accès à différentes plateformes. Par endroits, des individus ont été arrêtés et accusés de trahison pour des commentaires publiés en ligne.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte