Politique

Tunisie – Olfa Lamloum : « L’austérité est une recette éculée »

Olfa Lamloum, Chercheuse et directrice du bureau international d'Alert en Tunisie. © DR

Chercheuse et directrice du bureau international d'Alert en Tunisie, Olfa Lamloum remet en cause les politiques d'austérité qui prévalent depuis 2011 dans le pays et met en garde contre la marginalisation des régions frontalières.

Jeune Afrique : Les mécanismes d’inclusion de la région d’intérieur et du sud ont-ils évolué ?

Olfa Lamloum : Malheureusement non, selon nos enquêtes. À Ben Guerdane – à la frontière avec la Libye –, comme à Kasserine – près de la frontière avec l’Algérie –, les habitants évoquent spontanément leur marginalisation. Cette représentation se fonde sur des formes tangibles d’exclusion sociale, économique, politique et spatiale.

Plus de sept ans après la révolution, les régions du Centre-Ouest et du Nord-Ouest continuent à présenter les indices de pauvreté les plus élevés du pays. Les taux d’abandon scolaire les plus importants touchent les gouvernorats de Kasserine et de Jendouba. Dans certaines localités du Sud, le taux de chômage est trois fois supérieur à la moyenne nationale : 43 % dans la ville de Dehiba, à la frontière libyenne. Force est de constater que la révolution n’a pas remis en question la forte reproduction de la précarité et de la pauvreté dans ces régions.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte