Dossier

Cet article est issu du dossier «Maroc - OCP : voyage au cœur de l'empire des phosphates»

Voir tout le sommaire
Politique économique

Maroc : OCP en mission au Sahara occidental

Mines de Boucraa, dans le Sahara, Fondation Phosboucraa. © HOC/OCP

L'Office chérifien des phosphates, via la Fondation Phosboucraa, multiplie les projets sociaux au Sahara occidental.

« Je vais faire vite. Pas plus de cinq minutes », annonce Hajbouha Zoubeir après avoir réajusté sa melhfa (foulard) dans un geste typique des femmes sahraouies. La présidente de la Fondation Phosboucraa a beau parler rapidement, elle ne tiendra pas son engagement. Elle a trop de choses à dire. Avec ses 85 millions de dirhams (7,7 millions d’euros) de budget, la fondation créée en 2014 à partir de la filiale « saharienne » d’OCP multiplie les projets sociaux à destination d’un public pléthorique : caravanes médicales, bourses d’excellence, programme de vaccination d’élevages camelins…

Ici, OCP, plus que n’importe où ailleurs, a conscience de ses responsabilités. Le contentieux sur le statut politique du Sahara occidental le fait marcher sur des œufs. Hors de question de donner du grain à moudre aux ONG internationales qui crient au « pillage des richesses ». Et encore moins au Front Polisario qui tente régulièrement de faire saisir des cargaisons de phosphate OCP aux quatre coins du monde.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte