Politique

Tunisie : Béja, ressuscitée par ses habitants

Vue du centre-ville. © Nicolas Fauqué pour JA

Oubliée par les pouvoirs publics, l’antique Vaga romaine renaît de ses cendres grâce à l’esprit d’initiative de ses habitants.

Le soulèvement de Sidi Bouzid, Kasserine, Gafsa, Tataouine, fin 2010, donnait à voir l’ampleur des fractures régionales. Qui, huit ans plus tard, loin d’avoir été réduites, se propagent dans des régions considérées jadis comme nanties. Béja, l’antique Vaga romaine, a longtemps fait illusion avec ses paysages dessinés au cordeau, où s’étendent à perte de vue riches terres agricoles, lacs collinaires et forêts qui dévalent jusqu’à la mer. Cette apparente abondance masque une profonde indigence. Celle d’un territoire de 300 000 âmes lentement poussé vers l’exclusion.

Une région qui, à 100 km à peine de Tunis, semble coupée de tout, malgré les infrastructures – dont une autoroute – et des atouts, nombreux. La faute aux promesses politiques non tenues, à en croire Mounir Hamdi, député Nidaa Tounes de la circonscription : « Malgré les décisions officielles et les engagements, l’hôpital régional n’a pas été restructuré et manque de tout. Il en est de même pour les zones industrielles, devenues des dépôts, pour les écoles et l’enseignement supérieur, où les filières offertes à Béja produisent des chômeurs. »

Toutes les mises en garde sont restées lettre morte : « Les élus ont beau interpeller les gouvernements successifs, tenter d’instaurer un suivi des dossiers, rien ne bouge. C’est incompréhensible. Comme si seules les régions qui font dans la surenchère à travers un durcissement des mouvements protestataires étaient entendues. »

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte