Dossier

Cet article est issu du dossier «Madagascar : la possibilité d'une (grande) île»

Voir tout le sommaire
Transport aérien

Aérien : une bouffée d’oxygène pour Air Madagascar

Sur le tarmac de l’aérodrome de Toliara. Depuis le mois de juin, les appareils d’Air Madagascar peuvent s’envoler vers l’UE. © Günter Lenz/Getty Images

En novembre 2017, à la suite d’un processus engagé par la Banque mondiale, Air Madagascar – sorti en 2016 de la liste noire de l’UE – signait un partenariat stratégique avec la compagnie française Air Austral, implantée à La Réunion. Objectif : remettre à flot, en trois ans, le pavillon malgache, jadis « phare de l’océan Indien ».

Les deux opérateurs veulent mutualiser leurs moyens de maintenance, d’approvisionnement en kérosène et harmoniser leurs flottes. Ils comptent aussi sur la complémentarité des deux hubs de La Réunion et d’Antananarivo, ainsi que sur l’attractivité touristique de la Grande Île.

Près d’un an plus tard, les résultats sont là, soulignent Marie-Joseph Malé, PDG d’Air Austral, et Rolland Besoa Razafimaharo, directeur général d’Air Madagascar. Les équipes commerciales travaillent désormais de conserve. Le passage de deux à cinq fréquences long-courrier hebdomadaires vers la France (dont une vers Marseille) s’est soldé par une belle saison cet été. Le deuxième Airbus A340, cloué au sol depuis un an, a même repris du service. Et près de 1 million d’euros d’économies ont déjà pu être réalisées.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte