Banque

Finance : la Banque malienne de solidarité capitalise sur ses succès

Monument de la Paix à Bamako. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Le premier financeur de l'économie malienne enregistre une forte croissance de ses activités depuis 2016. Il peaufine désormais son expansion sous-régionale

« Nos bons résultats s’expliquent principalement par une connaissance approfondie du marché malien et une stratégie agressive de pénétration de celui-ci, caractérisée par la qualité des services fournis à la clientèle et la diversité des produits offerts », analyse Babaly Ba, directeur général de la Banque malienne de solidarité (BMS).


>>> À LIRE – L’Afrique en route vers l’intégration bancaire


Dotée d’un confortable capital social de 35 milliards de F CFA (53,4 millions d’euros), en forte hausse depuis l’opération de fusion-absorption de la Banque de l’habitat du Mali (BHM), en mars 2016, la BMS enregistre une importante croissance de ses activités depuis plusieurs années.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte