Politique

Report d’une réunion de l’opposition congolaise, test ADN pour Jonas Savimbi…

© JA

Les leaders de l'opposition en RDC ont reporté leur deuxième réunion prévue à Paris ; en Angola, la dépouille de Jonas Savimbi sera soumise à un test ADN... Chaque semaine, Jeune Afrique vous rend compte de l’activité des contre-pouvoirs africains.

  • RD Congo : les « L7 » loupent le coche

JEROME DELAY/AP/SIPA

Les « L7 » n’ont pu organiser leur deuxième réunion, prévue le 10 octobre à Paris. Ces sept leaders de l’opposition – les candidats recalés Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito d’un côté et, de l’autre, les éligibles Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu, Martin Fayulu – devaient en profiter pour choisir un candidat commun à la présidentielle du 23 décembre.

« Certains d’entre nous ne pouvaient pas venir faute de visa », confie l’un d’eux. Reportée, la rencontre pourrait être délocalisée dans une ville africaine. Johannesburg est la plus souvent citée.


>>> À LIRE – Opposition en RDC : un pour tous, tous pour un


  • Angola : test ADN pour Savimbi

SASA KRALJ/AP/SIPA

Comme l’a promis João Lourenço, la dépouille de Jonas Savimbi sera rendue à sa famille d’ici à la fin de 2018. Cette dernière compte demander un test ADN afin de s’assurer que le corps est bien celui du patriarche, tué en 2002 lors d’un assaut du MPLA. Son ADN sera notamment comparé avec celui de Cheya Savimbi, l’un de ses fils.

Le leader de l’Unita sera inhumé auprès de ses parents, à Andulo (province de Bié, Centre). Le village devra d’abord être déminé.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte