Politique

Guinée équatoriale : Yahya Jammeh s’est installé dans une ferme proche du fief des Nguema

Yahya Jammeh à l'ONU © Xinhua/ZUMA/REA

L’ancien chef de l’État gambien en exil en Guinée équatoriale, Yahya Jammeh, s'est notamment installé dans une ferme dans la province de Wele-Nzas, dont le chef-lieu est Mongomo, le fief des Nguema.

Depuis son retrait forcé de la vie publique en janvier 2017, Yahya Jammeh ne s’est jamais exprimé, respectant à la lettre la consigne de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président de la Guinée équatoriale, qui suit de près ses activités.

Malabo a promis qu’il ne serait pas extradé

L’ancien chef de l’État gambien a mis à profit son exil et n’est pas resté les deux pieds dans le même sabot. Comme il l’avait fait à Kanilaï, dans le sud de la Gambie, il s’est installé dans une ferme dans la province de Wele-Nzas, dont le chef-lieu est Mongomo, le fief des Nguema.


>>> À LIRE – Dossier : La Gambie, un an après Jammeh


Il mène une vie plus paisible que celle de la plupart de ses fidèles, comme les « Junglers », les membres de sa milice secrète, qui croupissent en prison en attendant d’être jugés.

Yahya Jammeh, lui, ne devrait pas comparaître devant les juges de sitôt : Malabo a promis qu’il ne serait pas extradé.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte