Dossier

Cet article est issu du dossier «Afrique-France : un autre regard ?»

Voir tout le sommaire
Diplomatie

Afrique-France : la rupture à pas comptés

Le président Français, Emmanuel Macron et le président Sénégalais Macky Sall en février 2018 à Dakar © Mamadou Diop/AP/SIPA

Par plusieurs gestes hautement symboliques en direction du continent africain, le président français Emmanuel Macron montre qu’il veut changer de paradigme. Sans pour autant renoncer à ses positions stratégiques.

En allant rendre visite, le 13 septembre dernier, à Josette Audin, la veuve du militant communiste torturé à mort par l’armée française en juin 1957, pendant la guerre d’Algérie, Emmanuel Macron a marqué une rupture.

Pour la première fois, un président français a reconnu un « système de torture institué alors en Algérie par la France ». Et au-delà des mots, le chef de l’État français a annoncé l’ouverture des archives concernant les innombrables disparus algériens et français pendant le conflit.

Déjà, le 28 novembre 2017, lors de son discours devaoint des étudiants à Ouagadougou, au Burkina Faso, il avait promis la déclassification de tous les documents français concernant l’assassinat de Thomas Sankara, en octobre 1987.


>>> À LIRE – [Document] Le discours d’Emmanuel Macron à Ougadougou


Autre geste éminemment symbolique : le projet de restituer aux ex-pays colonisés par la France tout ou partie de leurs biens culturels. Fin novembre 2018, la mission d’expertise conduite par Bénédicte Savoy et l’écrivain sénégalais Felwine Sarr rendra son rapport sur les modalités de ces restitutions. Comme le dit Felwine Sarr, « Macron est en mouvement dans l’espace symbolique ».

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte