Justice

Bouygues face à 102 Gabonais aux prud’hommes, rapprochement Barro Chambrier-Myboto au Gabon…

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 12 novembre 2019 à 17h43
JA

© JA

Une centaine de salariés attaquent Bouygues Énergies & Services (Byes) Gabon aux prud’hommes en France ; Alexandre Barro Chambrier et Zacharie Myboto se rapprochent au Gabon… Chaque semaine, Jeune Afrique vous rend compte de l’activité des contre-pouvoirs africains.

• Justice : Gabon Bouygues face à 102 Gabonais

Ce 2 octobre, à Paris, 102 salariés gabonais ont saisi le conseil de prud’hommes dans le cadre du litige les opposant à Bouygues Énergies & Services (Byes) Gabon, et à sa maison mère, Byes France. Byes Gabon les avait licenciés le 3 octobre 2017, à l’issue d’une visioconférence, pour cause de cessation de ses activités sur le sol gabonais et en raison d’une « crise financière ».

Depuis, les salariés, que défend notamment l’avocat français Éric Moutet, se battent pour obtenir auprès de Byes France le paiement de l’intégralité de leurs droits légaux, assortis de dommages et intérêts. Le montant du préjudice pourrait s’élever à plusieurs centaines de millions de francs CFA.

• Gabon : opposants fusionnels ?

Alexandre Barro Chambrier, le 16 juillet 2015 à Libreville.

Alexandre Barro Chambrier, le 16 juillet 2015 à Libreville. © YVAN G.PICTURES POUR J.A

Jusqu’où ira le rapprochement entre Alexandre Barro Chambrier et Zacharie Myboto ? Les patrons du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) et de l’Union nationale (UN) ont présenté des candidats communs aux élections législatives et locales du 6 octobre. Le patron de RHM – par ailleurs menacé par la dissidence d’un « RHM bis » formé autour de Michel Menga – a même contribué à l’effort de campagne de chacune des têtes de liste UN-RHM à hauteur de 2 millions de francs CFA.

Selon nos sources, une fusion des deux partis serait envisagée à moyen terme. Myboto, dont le mandat à la tête de l’UN s’achève en 2020, deviendrait le président d’honneur du futur grand parti, dont Barro Chambrier assurerait la présidence.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer