Diplomatie

Financement du G5 Sahel, Alpha Condé à Doha, demandes d’adhésion à la Cedeao…

© JA

Double coup de pouce américain pour le G5 Sahel, Alpha Condé annoncé à Doha, trois juristes planchent sur les demandes d'adhésion à la Cedeao... Chaque semaine, Jeune Afrique vous invite dans les coulisses de la diplomatie africaine.

• Niger - États-Unis : double coup de pouce 

Vincent Fournier/JA

Mahamadou Issoufou, qui a rencontré Tibor Nagy, secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines, le 27 septembre à New York, a obtenu des États-Unis la promesse d’une rallonge de leur contribution au G5 Sahel, qui passera de 60 à 105 millions de dollars.

Le 28, il s’est aussi entretenu avec Thomas J. Kelly, vice-président du Millenium Challenge Corporation, qui a lancé, en août, un projet d’aide au Niger de 437 millions de dollars. Mahamadou Ouhoumoudou, le ministre directeur de cabinet, et son adjoint, Sani Issoufou, le fils du président, avaient préparé cette rencontre.

• Guinée-Qatar : Alpha à Doha 

Vincent Fournier/Jeune Afrique

Le 15 décembre, Alpha Condé participera à l’ouverture du Forum de Doha. Au menu : débats et conférences sur « la pacification du Sahel » ou « la sécurité alimentaire ». En juin 2017, le président guinéen avait offert sa médiation dans la crise opposant le Qatar à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. En décembre de la même année, il avait reçu l’émir Tamim Ibn Hamad Al Thani à Conakry.

• Cedeao : parole d’experts

DR / Cedeao

Pour traiter les demandes d’adhésion (Maroc, Tunisie…), la Cedeao a sollicité trois juristes : Ibrahima Fall, ex-ministre sénégalais des Affaires étrangères ; Frédéric Joël Aïvo, constitutionnaliste béninois, et Ameze Guobadia, professeure de droit public à l’université de Lagos.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte