Tourisme

Musique : le festival Oasis, club cinq étoiles

La scène principale a vu défiler de grands noms aux platines : Carl Cox, Virgil Abloh ou encore Black Coffee © Khris Cowley/Here & Now

L’Oasis Festival s’impose comme le nouveau fief des hipsters au Maroc. Sur un modèle international, pour une jeunesse friande d’électro, de strass et de paillettes.

On se croirait au Berghain, le temple de la techno berlinoise. Pourtant, c’est bel et bien sur la route de Marrakech, à quelques kilomètres de la zone touristique Agdal, que s’est tenue la 4e édition du festival électro Oasis. Dans la luxueuse enceinte du Fellah Hotel, le décor fait rapidement oublier Berlin.

Des palmiers rythment les allées longeant les douze villas et mènent aux trois scènes. Des sculptures de dromadaire s’érigent au-dessus des bars à bière, un souk aménagé pour l’occasion accueille les amateurs de chichas et autres bebouch (escargots locaux), pendant que les voyantes berbères lisent les lignes de la main sur fond de BPM enlevé.

Bienvenue dans le QG d’une jeunesse dorée biberonnée à Instagram, où sexy attitude, luxe et culture underground sont de mise

Ce sera tout pour le folklore. La couleur locale passe vite inaperçue, une fois le site investi par quelque 5 000 festivaliers. Microshorts en jean, tops transparents et sacs siglés côté filles, baskets du futur, chemise Technicolor ouverte, bandana fluo côté garçons… Bienvenue dans le QG d’une jeunesse dorée biberonnée à Instagram, où sexy attitude, luxe et culture underground sont de mise.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte