Politique

Tunisie – Mongi Rahoui : « Ces alliances de type Nidaa-Ennahdha ne sont pas durables »

Le chef du gouvernement Youssef Chahed devant l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) à Tunis, le 26 août 2016. © Riadh Dridi/AP/SIPA

Pour Mongi Rahoui, député du Front populaire, la rentrée parlementaire ne sera guère différente des précédentes, tant la configuration actuelle des blocs n’exprime « aucun projet pour une Tunisie nouvelle. »

Jeune Afrique : Comment se profile la rentrée parlementaire ?

Mongi Rahoui : L’accord entre Nidaa Tounes et Ennahdha s’est transformé en accord entre Ennahdha et la Coalition nationale. Et cette dernière, nouvellement créée, n’a pas de poids pour amorcer une refonte de l’Assemblée. On a pris les mêmes pour recommencer. Aussi, nous ne nous faisons aucune illusion. La rentrée ne sera guère différente des précédentes. Nous connaissons les limites politiques des formations et celles, plus personnelles, de leurs représentants dans l’hémicycle.

C’est regrettable que la configuration actuelle des groupes parlementaires n’exprime aucun projet pour une Tunisie nouvelle, avec une réelle démocratie sociale, un système républicain fondé sur l’État de droit et les institutions, et l’égalité de tous face à la loi. Si nous avions tout cela, nous pourrions espérer quelque chose de cette rentrée parlementaire.

La Coalition nationale est une reproduction de Nidaa Tounes

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte