Politique

[Édito] Parlons Brics

Par

Béchir Ben Yahmed a fondé Jeune Afrique le 17 octobre 1960 à Tunis. Il est président-directeur général du groupe Jeune Afrique.

Les présidents chinois et sud-africain, Xi Jinping et Cyril Ramaphosa, après une conférence de presse commune en prélude du Sommet des Brics, à Johannesburg, le 24 juillet 2018 © Themba Hadebe/AP/SIPA

Les médias n’en ont pas parlé depuis plusieurs mois. Mais les Brics, conglomérat de cinq pays – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, un par continent, sauf l’Asie, qui en compte deux –, fonctionnent toujours. Et pèsent de plus en plus, même lorsqu’un de ses pays membres, le Brésil en l’occurrence, traverse une épreuve.

Je rappelle à celles et ceux d’entre vous qui ont pu l’oublier que personne n’a jamais pensé que ces cinq pays, qui n’ont rien en commun et sont à des stades d’évolution différents, pouvaient constituer un ensemble politico-économique. Jusqu’à ce qu’un économiste peu connu du grand public, Jim O’Neill, de la banque Goldman Sachs, qui, elle, est célèbre, en invente le nom et le concept. C’était en 2001, il y a donc dix-sept ans.

Leurs dirigeants se réunissent périodiquement, tentent de faire cause commune et d’exister en tant que groupement politico-économique d’envergure mondiale

Au début, l’Afrique du Sud ne faisait pas partie de cet ensemble que Jim O’Neill avait initialement baptisé Bric. Mais, pour couvrir la planète tout entière, les quatre pays désignés par O’ Neill se sont rapprochés, ont invité l’Afrique du Sud à les rejoindre et sont devenus les Brics. Leurs dirigeants se

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte