Elections

[Infographie] Présidentielle au Mali : les leçons du second tour

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK, à gauche) et Soumaïla Cissé © Montage Vincent Fournier/Emmanuel Daou Bakary pour JA

Abstention très élevée, meilleurs scores d’Ibrahim Boubacar Keïta dans trois régions du Nord, défiance des Maliens... Les enseignements du second tour de la présidentielle malienne, en une infographie.

Un mois après l’investiture d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) pour un second quinquennat, son rival Soumaïla Cissé continue à contester les résultats de la présidentielle. Dans une récente étude, Christian Bouquet, professeur de géographie du laboratoire Les Afriques dans le monde, à l’université Bordeaux-Montaigne, en France, a utilisé les chiffres fournis par les autorités maliennes pour dresser une cartographie du vote dans les neuf régions du Mali. Le laboratoire n’est, en revanche, pas parvenu à obtenir les données du camp Cissé.

Signe de défiance

Le premier enseignement est le taux très élevé de l’abstention : 66 % des 7 547 562 Maliens inscrits sur les listes ne se sont pas déplacés pour le second tour, le 12 août. Un chiffre record qui se comprend comme un signe de défiance envers la classe politique et s’explique par l’insécurité régnant dans de nombreuses zones du pays ou encore par le climat électoral dégradé en raison des accusations de fraudes de l’opposition à l’encontre du régime.


>>> À LIRE – Présidentielle au Mali : les abstentionnistes, entre lassitude et déception


Alors que dans les régions du Sud et du Centre elle se situe entre 65 % et 70 %, l’abstention a été moindre dans le Nord, pourtant instable : 40 % dans la région de Tombouctou, 34 % dans celle de Gao et seulement 6 % dans celle de Kidal… C’est par ailleurs dans ces trois régions du Nord qu’IBK réalise ses meilleurs scores : il récolte ainsi 34 % des suffrages à Tombouctou, 47 % à Gao et 83 % à Kidal. Il arrive par ailleurs en tête dans toutes les autres régions du pays, même s’il n’y a, cette fois, jamais gagné plus de 23 % des voix.

Ibrahim Boubacar Keïta a été réélu par 23 % des inscrits

Finalement, le président a été réélu par 23 % des inscrits. Face à lui, Soumaïla Cissé a obtenu 825 514 voix (soit 11 % des électeurs). Il enregistre ses meilleurs taux dans la région de Tombouctou (26 %), dont il est originaire, ainsi que dans celles de Gao (19 %) et de Mopti (13 %).

Infographie JA

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte