Dossier

Cet article est issu du dossier «Algérie : ils y croient dur comme fer»

Voir tout le sommaire
Politique

Algérie : des artistes qui réinventent le récit national

Sofia Djama, réalisatrice algérienne, en décembre 2017 © Capture d’écran Youtube/TV5MONDE

Le public connaissait L’Algérie vue du ciel, de Yann Arthus-Bertrand. Ahmed Aït Issad, qui voue un amour inconditionnel à son pays, a, lui, souhaité raconter « l’Algérie vue d’en bas ».

Depuis 2014, il arpente les rues d’Alger, où il vit, smartphone à la main, pour capturer le quotidien des habitants de la ville. « J’ai souhaité montrer l’Algérie d’aujourd’hui sous toutes ses facettes, belle ou moche, les quartiers cachés et surtout l’Algérien, presque absent du documentaire d’Arthus-Bertrand », explique le jeune homme de 36 ans, qui rêve de faire découvrir à sa communauté – 65 000 personnes sur Facebook et Instagram – les 48 wilayas. Des images pour sortir des clichés.Ahmed est issu d’une génération qui veut réinventer le récit national.

Comme Adlene Meddi, journaliste de 43 ans, qui a choisi de revenir sur la décennie noire dans son dernier roman, 1994. L’intrigue se déroule dans la ville d’El-Harrach, où il a grandi. « À l’époque, j’avais moins de 20 ans, se souvient l’auteur. Cette période a conditionné mon ­engagement politique et mon travail. J’ai voulu rendre compte de la façon dont nous avons vécu le terrorisme individuellement : le lycéen, le flic, l’enseignante. »

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte