Politique

France : Yamina Benguigui bientôt en Algérie pour tourner un long-métrage

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 04 octobre 2018 à 09h07
L’ancienne ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui.

L'ancienne ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui. © RGA/REA

L’ancienne ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, condamnée en France pour une affaire de déclaration de patrimoine incomplète, tournera dans quelques semaines un long-métrage en Algérie.

Condamnée en France pour des omissions dans ses déclarations de patrimoine et d’intérêts, l’ancienne ministre de la Francophonie n’a plus le droit d’accrocher ses décorations au revers de sa veste. Il lui faudra attendre le 1er janvier 2021 pour porter à nouveau la Légion d’honneur que lui avait remise Jacques Chirac en 2003 et l’ordre national du Mérite, reçu en 2008.

Qu’à cela ne tienne, la réalisatrice se refait une santé en Afrique.

Long-métrage en préparation

En Algérie notamment, où elle a ses entrées : dans quelques semaines, elle tournera un long-métrage à Alger, Oran et Constantine avec Isabelle Adjani, Maïwenn et Rachida Brakni. En mai, à Dakar, Yamina Benguigui jouait un tout autre rôle : elle figurait parmi les médiateurs entre les parties libyennes lors d’un round de négociations qu’organisait la Fondation Brazzaville.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer