Dossier

Cet article est issu du dossier «Guinée : soixante ans d'indépendance»

Voir tout le sommaire
Hôtellerie

Guinée : Conakry se refait une beauté

Parmi les nouvelles réalisations : la très chic Cité internationale Plaza Diamant, dans le quartier de Kipé& © Vincent Fournier/Jeune Afrique-R

Outre les investissements publics, des dizaines de millions d'euros ont été injectés par des opérateurs privés dans des projets immobiliers qui ont transformés la capitale.

En 2013 était inauguré, à Dixinn, le Palm Camayenne, premier cinq-étoiles du pays, ouvert par la filiale équato-­guinéenne du groupe espagnol Unicon. L’année suivante, ce fut le tour du Millenium, également situé sur la corniche nord.

Le Sheraton Grand Conakry (de l’américain Starwood), dans le quartier résidentiel de Kipé, et le Noom Hotel, à Kaloum, porté par le holding sénégalais Teyliom, ont ouvert leurs portes à la fin de 2016, suivis par le Kaloum et par l’hôtel-résidence Onomo, récemment inauguré à l’entrée de Kaloum, sur la corniche sud, mais aussi par le Niger et l’Azalaï (en cours de construction), auxquels viendront s’ajouter, dans un an, les tours du Weily Kakimbo.

Auparavant, on ne pouvait même pas accueillir trois chefs d’État en même temps

Depuis 2010, la capacité d’hébergement hôtelier de la capitale guinéenne a doublé : elle atteint actuellement 5 052 chambres pour 410 établissements, et plus de 200 milliards de francs guinéens (18,65 millions d’euros) y ont été investis. « Auparavant, on ne pouvait même pas accueillir trois chefs d’État en même temps, et nos hôtes étaient obligés de faire l’aller-retour », constate Mamadou Aliou Barry, directeur des aménagements au ministère du Tourisme.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte