Politique

Turquie : la garde rapprochée de Recep Tayyip Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan. © Kayhan Ozer/AP/SIPA

Échanges économiques, éducation, culture… Ces personnalités promeuvent le soft power de la Turquie en Afrique. Objectif : effacer toute trace de l’organisation de Fethullah Gülen et appuyer la diplomatie très active du chef de l’État.

  • Ahmet Riza Demirer

Facebook

Ahmet Riza Demirer est directeur général du département Afrique (subsaharienne) au ministère des Affaires étrangères. Il a été le premier ambassadeur de Turquie au Gabon (2012-2015) et envoyé spécial en Somalie. Lui-même fils de diplomate, il a passé son bac à Dakar.


>>> À LIRE – Infographie : la Turquie en Afrique, une influence grandissante


  • Birol Akgün

Facebook

Professeur, formé à Ankara et aux États-Unis. Il préside la fondation Maarif, qui crée des écoles turques et reprend en main celles des gulénistes. Elle compte 9 600 élèves en Afrique. Il est de tous les voyages à l’étranger du chef de l’État.

  • Serdar Çam

TIKA

Depuis 2011, il dirige la TIKA, l’Agence turque de développement (20 bureaux en Afrique). Réputé très proche du président, il a été le chef de cabinet de son bureau au Parlement de 2003 à 2009 – époque où Erdogan était Premier ministre.

  • Ilker Ayci

Turkishairlines

Formé à l’université de Leeds (Grande-Bretagne). Conseiller d’Erdogan au milieu des années 1990, quand celui-ci était maire d’Istanbul. Président de Turkish Airlines, qui dessert 53 villes africaines. Prochaine ouverture de ligne : Lusaka, le 13 décembre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte