Dossier

Cet article est issu du dossier «Angola : Isabel dos Santos, touchée coulée ?»

Voir tout le sommaire
Politique

Angola – Isabel dos Santos : chronique d’une chute annoncée

A 45 ans, l’Angolaise Isabel dos Santos est devenu le symbole des dérives de l'ancien pouvoir. © Daniel Rodgrigues/Bloomberg via Getty Images

Particulièrement ciblé par l’opération mains propres du président João Lourenço, l’empire économique de la fille de l’ex-président tangue. Mais la « Princesse » est déterminée à le maintenir à flot.

Luanda, le 8 septembre. João Lourenço vient d’être élu triomphalement à la tête du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), avec plus de 98 % des voix. Il succède à José Eduardo dos Santos, qui a mené le parti durant trente-neuf ans. Lorsque le président monte à la tribune, il prend le contre-pied des hommages qui viennent d’être rendus à son prédécesseur et se lance dans une violente diatribe contre la corruption et le népotisme. Dans son viseur, sans la citer, Isabel dos Santos, 45 ans, devenue à la fin du règne de son père le symbole des dérives du pouvoir angolais.

En quelques années, la fille aînée de l’ex-président, surnommée la « Princesse », s’est imposée comme une personnalité incontournable de l’économie angolaise. Placée à la tête de la Société pétrolière angolaise (Sonangol) par la présidence en 2016, elle est aussi propriétaire de 25 % d’Unitel, l’opérateur

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte