Pétrole & Gaz

Face-à-face : Ben Hassan Ouattara (Vivo Energy) et Damien Ricour-Dumas (Total) se disputent les automobilistes

Ben Hassan OUattara, Damien Ricour Dumas. © Matt Writtle - DR

Le directeur général de Vivo Energy et celui de Total Côte d'Ivoire se livrent une concurrence acharnée en enrichissant l'offre de services au sein de leurs stations.

Le duel à distance se poursuit entre Total et Vivo Energy en Côte d’Ivoire, les deux distributeurs majeurs de produits pétroliers du pays qui, en 2017, ont réalisé respectivement 362,2 milliards de F CFA (552 millions d’euros) et 311 milliards de F CFA de chiffre d’affaires. Suivant la tendance observée depuis plusieurs années sur le continent, les deux réseaux enrichissent leurs offres de services.

Ben Hassan Ouattara, le directeur général de Vivo Energy, ancien du groupe Shell, poursuit ce virage stratégique entamé il y a trois ans avec l’introduction dans ses stations-service de célèbres marques de restauration rapide. Après Burger King et Kentucky Fried Chicken (KFC), le groupe prépare l’arrivée de l’enseigne Pizza Hut. Dans un premier temps, les pizzerias seront concentrées dans la ville d’Abidjan. Cette nouvelle orientation permet au groupe, qui a investi 35 milliards de F CFA depuis 2012 pour étoffer son réseau (200 stations contre environ 150 en 2013), d’engranger 50 % de revenus supplémentaires dans les points de vente concernés. En 2017, son chiffre d’affaires global a progressé de 13 %.

Vaste chantier de rénovation chez Total

Leader traditionnel du marché en dépit d’un réseau moins important d’environ 170 stations, Total Côte d’Ivoire, piloté par Damien Ricour-Dumas, déjà passé pour le groupe français par l’Italie, la Tunisie et la Zambie, n’est pas absent sur ce créneau des fast-foods en stations-­service. Mais contrairement à son concurrent, il mise plutôt sur une enseigne de restauration rapide locale, Tweat, créée en partenariat avec la Société ivoirienne de productions animales (Sipra), fondée par le patron des patrons ivoiriens, Jean-Marie Ackah.

Depuis quelques mois, le groupe français, qui poursuit un vaste chantier de rénovation de ses stations-service, teste aussi en partenariat avec le distributeur français CFAO un service complet d’assistance technique aux véhicules, baptisé Autofast. Déjà expérimentée en Nouvelle-Calédonie, cette enseigne est également développée par le groupe pétrolier au Maroc et au Cameroun.

Fermer

Je me connecte