Politique

Mali : Moussa Mara candidat à la mairie de Bamako

L’ancien Premier ministre malien Moussa Mara, ici à Paris le 28 juin 2018.

L’ancien Premier ministre malien Moussa Mara, ici à Paris le 28 juin 2018. © Francois Grivelet pour JA

Après avoir soutenu la candidature de Cheick Modibo Diarra à la présidentielle de juillet, Moussa Mara vise désormais la mairie de Bamako et souhaite créer un parti commun avec l’ex-Premier ministre de la transition.

Après son désistement surprise en faveur de Cheick Modibo Diarra à l’occasion de la présidentielle du 29 juillet, Moussa Mara, 43 ans, se fixe un objectif prioritaire : la mairie de Bamako. « Je serai candidat », confie à JA l’ancien Premier ministre d’Ibrahim Boubacar Keïta.

Vers la création d’un parti commun

Reportées à plusieurs reprises depuis 2014 en raison de l’insécurité ambiante, les élections locales et régionales pourraient se tenir en avril 2019. Le président de Yelema, ex-maire de la Commune IV, est très confiant dans ses chances de l’emporter, notamment en raison du bon score réalisé par Cheick Modibo Diarra dans la capitale en juillet.

Mara souhaite créer un parti commun avec l’ex-Premier ministre de la transition d’ici aux élections locales.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte