Diplomatie

Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo va retrouver son père

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Michel Gbagbo à Abidjan, le 3 septembre.

Michel Gbagbo à Abidjan, le 3 septembre. © Issam Zejly - TruthBird Studio pour JA

Laurent Gbagbo recevra les 25 et 26 septembre la visite de son fils, Michel Gbagbo, qu’il n’a pas vu depuis leur arrestation, en avril 2011.

Avant l’audience du 1er octobre, au cours de laquelle sa défense plaidera le non-lieu devant la CPI, Laurent Gbagbo recevra les 25 et 26 septembre la visite de son fils, Michel Gbagbo, qu’il n’a pas vu depuis leur arrestation, en avril 2011.

Sous le coup de plusieurs condamnations en Côte d’Ivoire, ce dernier ne pouvait quitter le territoire, ce qui n’est plus le cas depuis son amnistie d’août.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo, fils de Laurent, et l’un des rares à avoir la confiance de son père


Laurent Gbagbo à Abidjan avant la fin de l’année ?

Laurent Gbagbo a déjà reçu ce 14 septembre Ahoua Don Mello, son ancien porte-parole (et actuel conseiller du président guinéen, Alpha Condé), qu’il n’avait pas revu depuis avril 2011. Il reçoit toujours beaucoup dans la prison de Scheveningen, notamment de vieux amis tels le Pr Albert Bourgi et Guy Labertit, d’anciens collaborateurs comme Bernard Houdin, et, trois fois par semaine, Nady Bamba, sa seconde épouse.

« Optimiste » et « serein », l’ancien président espère retrouver Abidjan avant le Nouvel An. En cas de libération, il envisage de commencer par passer deux à trois semaines en Europe afin de se reposer et de mener des consultations politiques.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte