Dossier

Cet article est issu du dossier «Afrique centrale : l'heure de la relance ?»

Voir tout le sommaire
Politique économique

Afrique centrale : libre circulation… conditionnelle

Drapeaux des pays membres de la Cemac au siège de l'organisation, à Bangui., en 2016 © Vincent Fournier/Jeune Afrique/JA

Bien qu’entérinée, la libre circulation des ressortissants de la Cemac reste freinée par différents facteurs, dont le transport.

Cela n’a pas été sans peine. Après le Cameroun et le Tchad, la Guinée équatoriale, le Gabon, le Congo et la Centrafrique ont entériné fin 2017 la suppression des visas pour les ressortissants de la Cemac circulant au sein de cet espace. Pour la libre installation de ceux-ci, en revanche, il faudra attendre.

Bien qu’entérinée, la libre circulation des personnes reste freinée par différents facteurs, dont le transport. Les connexions routières sont insuffisantes, les liaisons fluviales, souvent inopérantes, et relier deux capitales de la Cemac par les airs demeure compliqué. Les billets d’avion coûtent cher et les tentatives de création d’une compagnie sous-régionale se sont soldées par un échec. La mutualisation des flottes nationales pourrait être une solution.

DOM

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte