Dossier

Cet article est issu du dossier «Afrique centrale : l'heure de la relance ?»

Voir tout le sommaire
Économie

[Édito] Afrique centrale : pas de fatalité

Par

Olivier Caslin est spécialiste des transports et des questions économiques multilatérales. Il suit également l'actualité du Burundi, de Djibouti et de Maurice.

Siège de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC), à Bangui (République Centrafricaine - RCA) © Vincent Fournier pour JA

La recette de la reprise est connue depuis longtemps. Reste à la faire appliquer dans les pays de la Cemac.

Un seul sujet semble devoir s’inviter au sommet des chefs d’État de la Cemac, attendu en novembre à Malabo : comment éviter les crises cycliques qui frappent les économies des six pays membres et dont la dernière en date continue d’accabler les populations ? Le mal est profond, puisque, malgré un contexte rendu moins étouffant à la suite de la remontée des cours pétroliers ces derniers mois, la sous-région n’a toujours pas vraiment retrouvé son souffle.

Les taux de croissance sont bien réorientés à la hausse, mais les niveaux d’endettement records, incompréhensibles au vu de l’état de sous-équipement chronique de la plupart des pays, risquent de plomber les comptes publics pour un certain temps. Voire la réputation comptable de certaines capitales auprès des investisseurs et autres bailleurs, notamment étrangers. Les pays de la Cemac ont pourtant bien besoin de leur soutien financier pour réamorcer la pompe, à l’heure où le miracle chinois risque de se transformer en mirage pour les mauvais payeurs.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte