Société

[Chronique] L’enseignement gratuit en Sierra Leone, un enjeu crucial

Par

Damien Glez est dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè

© Glez

Depuis septembre, l’enseignement primaire et secondaire est gratuit en Sierra Leone, conformément à la promesse de campagne de Julius Maada Bio.

En ce mois de septembre, Julius Maada Bio, le nouveau président sierra-léonais, tient l’une de ses grandes promesses de campagne : la gratuité de l’enseignement primaire et secondaire. Frais de scolarité et fournitures sont désormais à la charge de l’État.

Un enjeu crucial pour cette ancienne colonie britannique de 6,3 millions d’habitants : en 2015, un rapport de l’Unesco avait souligné que plus de la moitié des Sierra-Léonais âgés de plus de 15 ans étaient analphabètes.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte