Politique

RDC : Jean-Pierre Bemba sous le soleil du Portugal

Le chef du MLC, 
à Bruxelles, 
le 24 juillet.

Le chef du MLC, à Bruxelles, le 24 juillet. © OLIVIER PAPEGNIES/COLLECTIF HUMA pour ja

À peine de retour à Kinshasa, Jean-Pierre Bemba est parti le 5 août pour Bruxelles afin d’y rencontrer des délégués du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Belgique, de France et des Pays-Bas.

Une semaine plus tard, il s’est rendu dans sa villa de Quinta do Lago, dans l’Algarve (sud du Portugal), où il se repose en famille.

Selon son entourage, bien que « déçu » d’avoir vu la Ceni invalider sa candidature à la présidentielle, l’opposant, que la CPI a acquitté au début du mois de juin des chefs d’accusation de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, garde un « esprit combatif ».

Il attend « avec impatience » le 17 septembre, date à laquelle la CPI se prononcera définitivement dans l’affaire de subornation de témoins, et le 19 septembre, jour où la Cour constitutionnelle de la RD Congo, qu’il a saisie pour obtenir le droit de se présenter à la présidentielle, rendra sa décision finale.

Ce n’est qu’ensuite qu’il pourra envisager une grande rencontre avec les autres leaders de l’opposition.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte