Politique

RDC : Jean-Pierre Bemba sous le soleil du Portugal

À peine de retour à Kinshasa, Jean-Pierre Bemba est parti le 5 août pour Bruxelles afin d’y rencontrer des délégués du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Belgique, de France et des Pays-Bas.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 3 septembre 2018 à 12:47

Le chef du MLC, à Bruxelles, le 24 juillet. © OLIVIER PAPEGNIES/COLLECTIF HUMA pour ja

Une semaine plus tard, il s’est rendu dans sa villa de Quinta do Lago, dans l’Algarve (sud du Portugal), il se repose en famille.

Selon son entourage, bien que « déçu » d’avoir vu la Ceni invalider sa candidature à la présidentielle, l’opposant, que la CPI a acquitté au début du mois de juin des chefs d’accusation de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, garde un « esprit combatif ».

Il attend « avec impatience » le 17 septembre, date à laquelle la CPI se prononcera définitivement dans l’affaire de subornation de témoins, et le 19 septembre, jour où la Cour constitutionnelle de la RD Congo, qu’il a saisie pour obtenir le droit de se présenter à la présidentielle, rendra sa décision finale.

Ce n’est qu’ensuite qu’il pourra envisager une grande rencontre avec les autres leaders de l’opposition.