Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle au Cameroun : huit candidats dans la course»

Voir tout le sommaire
Elections

Présidentielle au Cameroun : tous en campagne à l’étranger !

Paul Biya, le président camerounais, et Xi Jiping, son homologue chinois, le 3 septembre 2018 à Pékin pour le sommet Chine-Afrique.

Paul Biya, le président camerounais, et Xi Jiping, son homologue chinois, le 3 septembre 2018 à Pékin pour le sommet Chine-Afrique. © Andy Wong/AP/SIPA

Les candidats à la présidentielle du 7 octobre font déjà campagne… à l’étranger.

Joshua Osih, investi par le Social Democratic Front (SDF), est arrivé le 30 août en France, où il a rencontré les lecteurs de la diaspora. Benjamin de cette élection et candidat du parti Univers, Cabral Libii a, lui, entamé sa tournée en Europe de l’Ouest par un rendez-vous à Lausanne (Suisse), le 31 août.


>>> À  LIRE – Cameroun : qui est Cabral Libii, le benjamin de la présidentielle ?


Selon nos sources, Akere Muna se rendra pour sa part à Washington le 17 septembre, à l’invitation de son ami Tibor Nagy, sous-secrétaire d’État aux affaires africaines. L’avocat anglophone et le diplomate américain se connaissent depuis les années 1990, époque où ce dernier était en poste à l’ambassade des États-Unis à Yaoundé.

Loin de ces préoccupations, le président Paul Biya, qui n’a toujours pas nommé de directeur de campagne, a interrompu ses vacances à Genève afin de participer au sommet Chine-Afrique à Pékin, via Yaoundé. Sa réservation à l’Hôtel InterContinental de Genève étant toujours en cours, il devrait reprendre ses vacances après ce séjour en Chine.

Lire les autres articles du dossier

«Présidentielle au Cameroun : huit candidats dans la course»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte