Politique

Guillaume Soro s’éclipse, Emmanuel Macron fait hésiter les patrons palestiniens…

Secrets de Palais © JA

Guillaume Soro a quitté Abidjan après le 15 août sans informer Alassane Ouattara de sa destination, Emmanuel Macron fait hésiter les milieux économiques palestiniens... Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d'État et de leur premier cercle.

• Côte d’Ivoire : le fantôme d’Abidjan

Emanuel Ekra/AP/SIPA

Contrairement à ses habitudes, Guillaume Soro a quitté Abidjan après le 15 août sans informer Alassane Ouattara de sa destination. Le 24, le président de l’Assemblée nationale n’était donc pas à l’aéroport pour accueillir le chef de l’État, qui rentrait de La Mecque.

Sidiki Konaté, le ministre de l’Artisanat, était incapable de dire où se trouvait son « ami », tandis que l’un de ses conseillers se bornait à dire qu’il était en Europe. Soro a ainsi évité les pressions du camp présidentiel, qui procédait aux derniers arbitrages pour le choix des candidats aux élections locales du 13 octobre.

•  France-Palestine : Emmanuel Macron fait hésiter les milieux économiques palestiniens

Franck CRUSIAUX/REA

Dans la foulée des commémorations du 11-Novembre, 80 chefs d’État et de gouvernement sont conviés au Forum de Paris sur la paix (11-13 novembre). Emmanuel Macron souhaite favoriser le dialogue entre patrons israéliens et palestiniens.

Ces derniers se montrent hésitants. Les milieux économiques palestiniens estiment que les premiers pas du président français sur la scène diplomatique, en Syrie et en Libye, s’apparentent davantage à des opérations de communication.

 

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte