Elections

[Chronique] Au Sénégal, les candidats à l’assaut des signatures

Par

Damien Glez est dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè

Glez

© Glez

Pour concourir à l’élection de février 2019 au Sénégal, les 85 candidats devront au préalable verser une caution et recueillir suffisamment de parrainages…

« Tout le monde veut être président », ironisent les blogueurs sénégalais. Le 27 août, les représentants de 85 candidats à la candidature se sont présentés au ministère sénégalais de l’Intérieur afin d’y récupérer des fiches de collecte de signatures en vue de l’élection de 2019.


>>> À LIRE –Sénégal : plus de 80 candidats déclarés à l’élection présidentielle


Mais les conditions imposées réduiront forcément la liste des prétendants : notamment le versement d’une caution de 30 millions de F CFA et le parrainage de 53 000 citoyens, répartis dans au moins sept régions du pays.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte