Elections

[Chronique] Au Sénégal, les candidats à l’assaut des signatures

Par

Damien Glez est dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè

© Glez

Pour concourir à l'élection de février 2019 au Sénégal, les 85 candidats devront au préalable verser une caution et recueillir suffisamment de parrainages...

« Tout le monde veut être président », ironisent les blogueurs sénégalais. Le 27 août, les représentants de 85 candidats à la candidature se sont présentés au ministère sénégalais de l’Intérieur afin d’y récupérer des fiches de collecte de signatures en vue de l’élection de 2019.


>>> À LIRE –Sénégal : plus de 80 candidats déclarés à l’élection présidentielle


Mais les conditions imposées réduiront forcément la liste des prétendants : notamment le versement d’une caution de 30 millions de F CFA et le parrainage de 53 000 citoyens, répartis dans au moins sept régions du pays.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte