Diplomatie

UE-Maghreb : Macron donne le tempo

Le président français Emmanuel Macron et le président tunisien Béji Caïd Essebsi au palais présidentiel de Carthage en Tunisie, le mercredi 31 janvier 2018. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Emmanuel Macron souhaite remettre la Méditerranée au cœur de la diplomatie franco-européenne. Les préparatifs du Sommet des deux rives, dont l’organisation a été annoncée en février, battent leur plein.

Le corps diplomatique et des missi dominici de l’Élysée ont été chargés de mobiliser les responsables politiques et les représentants de la société civile des pays invités. Ils feront, dans les prochains mois, des voyages exploratoires.


>>> A LIRE – Sahel, Libye, migrants, démographie… Emmanuel Macron en quête de « nouvelles alliances »


Tous travaillent sous la houlette d’Aurélien Lechevallier, conseiller diplomatique adjoint du président français et principal coordinateur de cet événement.

Quant au calendrier, il ne doit rien au hasard. Le sommet doit être organisé à Marseille au début de l’été 2019 : après les élections européennes de mai, et surtout, selon un proche de Macron, « entre la présidentielle d’avril en Algérie et les législatives de l’automne en Tunisie ».

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte