Économie

Côte d’Ivoire : plan social au « café-cacao »

Contraint à des économies budgétaires depuis la chute des cours du cacao, fin 2016 et début 2017, le Conseil du café-cacao (CCC) prépare un plan de licenciement pour quelque 400 membres de son personnel.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 5 septembre 2018 à 17:31

Récolte de cacao en Côte d’Ivoire en 2015. (Photo d’illustration) © Philippe Guionie/Myop pour J.A.

Yves Brahima Koné, le directeur général du CCC, a eu l’aval d’Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, pour appliquer cette mesure que le cabinet KPMG avait recommandée en 2017. Son rapport d’audit faisait état d’effectifs pléthoriques et d’emplois fictifs.