Économie

Côte d’Ivoire : plan social au « café-cacao »

Récolte de cacao en Côte d'Ivoire en 2015. © Philippe Guionie/Myop pour J.A.

Contraint à des économies budgétaires depuis la chute des cours du cacao, fin 2016 et début 2017, le Conseil du café-cacao (CCC) prépare un plan de licenciement pour quelque 400 membres de son personnel.

Yves Brahima Koné, le directeur général du CCC, a eu l’aval d’Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, pour appliquer cette mesure que le cabinet KPMG avait recommandée en 2017. Son rapport d’audit faisait état d’effectifs pléthoriques et d’emplois fictifs.

Fermer

Je me connecte