Politique

Côte d’Ivoire : Tuo Fozié, du maquis à la préfecture

L’ex-comzone Tuo Fozié a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions le 22 août. © APA

Ce n’est pas le plus connu des anciens chefs de la rébellion, mais c’est sans doute l’un des plus respectés. Nommé à Bouaké, une ville réputée frondeuse, Tuo Fozié va avoir fort à faire.

Tuo Fozié se souviendra longtemps du 19 septembre 2002. Parce que ce jour marqua le début de la rébellion ivoirienne, mais aussi parce qu’il faillit y perdre la vie. Ce soir-là, des centaines d’hommes en armes tentent de s’emparer de casernes à Abidjan. Le coup d’État a beau avoir été préparé pendant de longs mois entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, c’est un échec. Les putschistes se lancent dans un repli désorganisé. Parmi eux, Tuo Fozié, un adjudant des Forces armées nationales de Côte d’Ivoire (Fanci). Non loin du camp d’Agban, il essuie des tirs, mais les assaillants ratent leur cible. Fozié parvient à rassembler ses éléments et à gagner Bouaké.


>>> A LIRE – Ce jour-là : le 19 septembre 2002, une tentative de coup d’État ébranle profondément la Côte d’Ivoire


Nommé ce 6 août préfet de la grande ville du Centre et installé dans ses fonctions le  22, Fozié n’est pas le plus connu des anciens chefs de la rébellion. Il fut pourtant le premier porte-parole du Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire (MPCI, l’ancêtre des Forces nouvelles, les FN).

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte