Politique

Mali : la garde rapprochée de Ibrahim Boubacar Keïta

Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), président de la République, au palais de Koulouba, à Bamako. © Vincent Fournier/JA

Après sa réélection le 12 août, Ibrahim Boubacar Keïta sera investi officiellement le 4 septembre. Pour son second quinquennat, le chef de l'État malien continuera à s'appuyer sur un carré de fidèles.

• Ibrahim Traoré

Mamadou Camara

Chirurgien, Ibrahim Traoré a exercé en France. Nommé directeur de cabinet en octobre 2015, il est l’un des plus proches collaborateurs d’IBK. Cet homme discret met en œuvre les décisions présidentielles. Il a géré les affaires courantes pendant qu’IBK était en campagne.

• Moustapha Ben Barka

JM. Ruiz/CAIF/JA

Nommé secrétaire général de la présidence – un poste stratégique – lorsque Soumeylou Boubèye Maïga a pris les rênes du gouvernement, en janvier. Neveu d’IBK, il s’est rapidement imposé comme un rouage essentiel de l’exécutif.

• Sabane Mahalmoudou

Officiellement « chargé de mission » à la présidence. En réalité, il est le secrétaire particulier du chef de l’État. À ses côtés depuis un quart de siècle, il s’occupe de ses affaires personnelles et le suit partout comme son ombre.

• Karim Keïta

Emmanuel DAOU Bakary pour JA

Fils d’IBK, Karim Keïta est réputé influent. Il est député du Rassemblement pour le Mali (RPM) et président de la commission Défense, sécurité et protection civile de l’Assemblée nationale. À ce titre, il est très impliqué dans les dossiers militaires ou liés à la sécurité.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte