Politique

Jean-Louis Billon contrarié par Henriette Konan Bédié, Dominique Voynet missionnée aux Comores…

Secrets de Palais

Secrets de Palais © JA

Jean-Louis Billon, le secrétaire exécutif du PDCI en Côte d’Ivoire, a peu apprécié des propos que lui a tenus l’épouse d’Henri Konan Bédié ; Dominique Voynet, inspectrice générale des Affaires sociales, devrait se rendre bientôt aux Comores… Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d’État et de leur premier cercle.

  • Côte d’Ivoire : génération Billon

Jean-Louis Billon, en 2008. Camille Millerand pour JA

Jean-Louis Billon, le secrétaire exécutif du PDCI chargé de la communication et de la propagande, a fort peu apprécié les propos que lui a tenus Henriette Konan Bédié à Agboville début août.

En aparté, l’épouse d’Henri Konan Bédié, le président du Parti (au sein duquel couve une guerre des générations), lui a soufflé que, selon elle, il n’avait pas suffisamment de charisme pour espérer être chef de l’État.

  • Comores : Le Drian missionne Voynet

Dominique Voynet, inspectrice générale des Affaires sociales, ici s'adressant aux participants du 2e Congrès des partis verts européens, à Genève en 2006. MARTIAL TREZZINI/AP/SIPA

Le 23 août, Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, a reçu Souef Mohamed el-Amine, son homologue comorien, au Quai d’Orsay.

Il s’est engagé à envoyer prochainement Dominique Voynet, inspectrice générale des Affaires sociales, évaluer la situation sanitaire de l’île d’Anjouan, avant-poste de la crise migratoire avec Mayotte. Les deux ministres feront le point lors de leur prochaine rencontre, en septembre à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte