Société

[Tribune] Au colloque de la vaine palabre

Par

Écrivaine rwandaise, lauréate du Prix Renaudot 2012 pour Notre-Dame du Nil.

Scholastique Mukasonga, écrivaine rwandaise ayant obtenu le prix Renaudot 2012 pour "Notre-Dame du Nil" (Gallimard). © Vincent Fournier/JA

Invitée au Parlement européen dans le cadre d'un forum abordant entre autres le rôle des femmes africaines, l'écrivaine rwandaise Scholastique Mukasonga s'inquiète du manque d'actions concrètes prises à l'issue de ces rencontres et se positionne en faveur de l’UFA, l’Union des femmes africaines.

À la fin de juin, j’ai été invitée à un colloque. Encore un colloque ! Celui-ci semblait plutôt prestigieux, le sujet intéressant. Il s’agissait du Forum annuel de Crans Montana, organisé cette année à Bruxelles. Les sujets étaient divers, économiques et politiques : changement climatique, routes de la soie et routes maritimes, ère digitale…

Cela n’avait guère à voir avec mes compétences. Mais, un peu à l’écart de ces grandes questions géopolitiques, se tenait un colloque à l’intitulé ambitieux : « Le rôle des femmes africaines au sein des structures familiales et économiques. » Cela, bien sûr, m’intéressait, et le lieu du forum était réputé : le Parlement européen. Les participantes étaient au nombre de huit. Marocaines, Nigériane, Guinéennes. Toutes occupaient de hautes fonctions dans des gouvernements, des instances internationales, des ONG. J’étais classée comme « auteure ».

Je m’attendais à ce qu’après échanges et discussions entre ces hautes personnalités on émette quelques propositions. En vain

Les participantes avaient droit à cinq minutes d’intervention. Chacune fit son exposé dans les limites imparties, sous le strict arbitrage de la modératrice. Seule madame la ministre équato-guinéenne des Affaires sociales et de l’Égalité du genre fut autorisée à largement déborder sur le temps accordé. Je n’ai pas compris non plus pourquoi il lui fut attribué une médaille d’or.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte