Politique

Libye : la garde rapprochée de Khalifa Haftar

Le maréchal Khalifa Haftar. © NICOLAS MESSYASZ/SIPA ; DR

S'il a parfois recours aux services de lobbyistes, le maréchal, dirigeant autoproclamé de l'armée nationale libyenne (ANL), reste un militaire pur jus : la plupart des hommes qui l'entourent portent un uniforme. S'il conclut de nombreuses alliances mouvantes, il garde toujours au plus près de lui les membres de sa tribu.

•  SADDAM HAFTAR

Saddam Haftar DRUn de ses fils. En 2016, sa présence dans une académie militaire jordanienne avait conduit la presse libyenne à s’interroger sur le soutien d’Amman au maréchal Haftar. Saddam dirigerait aujourd’hui une brigade dans son pays, comme son frère Khaled.

• AOUN AL-FERJANI

DR

Général, chargé de la sécurité militaire. Comme Haftar, appartient à la tribu Ferjani, influente dans la région de Syrte, et dont de nombreux membres entourent le maréchal. En 2014, il a été blessé dans l’attentat qui visait son chef.


>>> À LIRE – Khalifa Haftar : « La Libye n’est pas encore mûre pour la démocratie » 


• ABDERRAZAK AL -NADHOURI

Bras droit de Haftar, mais issu d’une autre tribu. Son ardeur dans la lutte contre les jihadistes est bien connue. Pourtant, ce général a été critiqué en 2017 lorsqu’il a émis un décret interdisant aux Libyennes de voyager sans un homme de leur famille.


>>> A LIRE – Libye : les forces d’Haftar reprennent deux installations pétrolières


• FADHEL AL-DIB

Conseiller politique. A été à la manœuvre, en juillet 2017, lors du rapprochement de Haftar avec Fayez al-Sarraj. A rassuré l’opinion lors de l’hospitalisation du maréchal à Paris, en avril dernier. Travaille avec Ahmed al-Mesmari, le porte-parole – tout de kaki vêtu – de l’ANL.

 

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte