Politique

Quelle direction pour Nidaa Tounes en Tunisie, machines à voter en RDC…

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 20:36

Secrets de Palais © JA

Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d’État et de leur premier cercle.

Tunisie : qui dirigera Nidaa Tounes ?

Selon une source au sein de Nidaa TounesHafedh Caïd Essebsi, son directeur exécutif (et, par ailleurs, fils du chef de l’État), envisage de démissionner pour mettre fin à la crise qui divise le parti et à se porter candidat à son premier congrès électif, prévu à l’automne. Selim Azzabi, directeur de cabinet du président, songe lui aussi très sérieusement à se présenter.

RDC : machines à voter, mode d’emploi

Depuis le 7 juillet, une quarantaine d’agents de la Ceni assurent, à Séoul, le contrôle qualité des machines à voter, que fabrique l’entreprise sud-coréenne Miru Systems. « Environ 15 000 machines ont été inspectées et attendent d’être expédiées en RD Congo », explique Jean-Pierre Kalamba, le porte-parole de la commission électorale. La Ceni prévoyait que 40 000 de ces appareils soient livrés d’ici à la fin de juillet. Jusque-là, seuls 1 200 l’ont été.


>>> À LIRE – RDC : des doutes autour des chiffres de l’enrôlement des électeurs