Diplomatie

RDC – Angola : partie de cache-cache entre Kabila et Lourenço

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
João Lourenço à Kinshasa, le 14 février.

João Lourenço à Kinshasa, le 14 février. © Kenny Katombe /REUTERS

Une rencontre entre les présidents angolais et congolais prévue le 23 juillet a, de nouveau, été reportée. La raison ? Joseph Kabila « ne veut pas quitter Kinshasa avant le 8 août ».

Après celle du 17 juin, une nouvelle réunion entre João Lourenço et Joseph Kabila, qui devait se tenir à Lobito (au sud de la capitale angolaise), a été annulée au dernier moment, le 23 juillet. Selon Kinshasa, ce jour avait été « choisi par Luanda » et ne convenait pas au président congolais.

Pourtant, côté angolais, on assure que la visite était bien prévue mais que « Joseph Kabila n’a[vait] jamais confirmé sa venue ». Et d’ajouter que « la réunion a été reportée », sans toutefois annoncer de nouvelle date.

Dans l’entourage du chef de l’État congolais, on explique à présent que ce dernier « ne veut pas quitter Kinshasa avant le 8 août », date limite du dépôt des candidatures à la présidentielle du 23 décembre. Laissant ainsi entendre qu’aucune rencontre ne sera envisagée avant cette échéance.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte