Communication & Médias

Face-à-face : David Mignot (Canal+) et Philippe Zou Lu (Startimes) se disputent l’audimat africain

David Mignot (Canal +), philippe Zou Lu (Startimes) © Xavier Lahache/DR

Le directeur Afrique de Canal+ et le directeur Afrique francophone de Startimes se livrent une concurrence tout-terrain pour rallier un maximum d'abonnés.

Après s’être implanté solidement du côté anglophone, le chinois Startimes tente de bousculer Canal+ sur ses principaux marchés francophones. David Mignot, le directeur Afrique du groupe français, et ses équipes font feu de tout bois face à ce concurrent redoutable qui annonce 1 milliard de dollars d’investissements dans cette région pour lui ravir la vedette.

Abidjan, où s’est installé Philippe Zou Lu, le directeur Afrique francophone de Startimes, est l’épicentre de ce combat. En Côte d’Ivoire, Canal+ reste le leader avec plus de 557 000 abonnés à la fin de 2017. Un foyer ivoirien sur trois est abonné à Canal+. Malgré cette domination historique, Startimes a réussi, en moins de deux ans d’activité, à séduire 150 000 abonnés, avec pour objectif de franchir la barre des 200 000 d’ici à la fin de l’année.

Le duel se poursuit sur les stades

Sous la pression de la concurrence chinoise, Canal+ prévoit de renforcer sa chaîne A+, créée en 2014 et consacrée aux programmes africains, et s’apprête à lancer sa chaîne de divertissement, Easy Tv, en partenariat avec Orange. Pour une diffusion par la TNT, le tricolore s’est aussi allié à Orange via la Société audiovisuelle de Côte d’Ivoire. Canal+ a cassé ses prix au point de fixer l’abonnement mensuel à 5 000 F CFA (7,60 euros), et de céder ses décodeurs à seulement 10 000 F CFA, au lieu de 15 000 auparavant, tandis que Startimes fait payer 4 000 F CFA son abonnement d’entrée de gamme, qui comprend le décodeur.

Pour attirer plus d’abonnés, Canal+ a signé un contrat avec la Fédération ivoirienne de football pour la retransmission en direct des matchs de Ligue 1. Startimes a préféré quant à lui s’allier à l’équipe de football de l’Asec Abidjan, le club phare du pays, et est en discussion avec Bein Sport pour introduire la chaîne qatarie dans son bouquet. Startimes a aujourd’hui 10 millions d’abonnés en Afrique subsaharienne, dont la plus grande partie est anglophone. Canal+ vise quant à lui 8 millions de clients en 2020.

Fermer

Je me connecte