Politique

Cameroun : Ségolène Royal piégée par Célestine Ketcha

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 24 juillet 2018 à 14h02
L’ex-ministre française de l’Écologie, Ségolène Royal, aux côté de Célestine Ketcha.

L'ex-ministre française de l'Écologie, Ségolène Royal, aux côté de Célestine Ketcha. © Facebook

La photo a été largement partagée sur les réseaux sociaux camerounais. On y voit l’ancienne ministre française de l’Écologie arborer un pagne à l’effigie de Paul Biya. Sauf que Ségolène Royal n’avait apparemment pas conscience de soutenir ainsi le président-candidat…

Au Cameroun, le 12 juillet, dans le cadre du programme Femmes et énergie durable et en qualité d’ambassadrice de l’Alliance solaire internationale, Ségolène Royal s’est rendue à Bangangté (Ouest) à l’invitation de la maire, Célestine Ketcha. Durant la cérémonie d’accueil, l’ancienne ministre française de l’Écologie a accepté de revêtir un boubou en ndop, le célèbre tissu traditionnel bamiléké en coton et fil de raphia, que la marque de luxe Hermès a récemment mis à l’honneur.
Sous l’objectif des photographes, Ketcha, qui ne cache plus son ambition de remplacer Jean Nkuete à la tête du parti au pouvoir, a subrepticement glissé un pagne à l’effigie de Paul Biya sur l’épaule de Ségolène Royal, la faisant passer pour un soutien du président-candidat. Furieuse après s’être aperçue de la manœuvre, l’ex-ministre a immédiatement quitté Bangangté, sans un mot pour l’édile.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer