Politique

Ouattara d’accord pour une police montée, le directeur de l’OMS dans les deux Congos…

Secrets de Palais © JA

Le président ivoirien donne son accord pour la création d'une unité de police montée, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé sera en visite en RDC et au Congo fin juillet. Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d'État et de leur premier cercle.

• Côte d’Ivoire : une police à cheval

Alassane Ouattara a donné son aval à la création d’une unité de cavalerie au sein de la police nationale, projet qu’a porté Sidiki Diakité, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

Cette unité clôturera le défilé motorisé de la fête de l’Indépendance, qui aura lieu le 7 août à Abidjan, sur le boulevard Valéry-Giscard-d’Estaing, et non sur l’esplanade de la présidence comme habituellement.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : les forces spéciales ne défileront plus pour la fête de l’indépendance


• Santé : l’OMS aux Congos

L’Éthiopien Tedros Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, sera en RD Congo le 24 juillet afin d’y annoncer la fin officielle de l’épidémie d’Ebola. Il y rencontrera Joseph Kabila, le président, et Oly Ilunga, le ministre de la Santé.


>>> À LIRE – Comment l’Éthiopien Tedros Ghebreyesus s’est hissé au poste de directeur général de l’OMS


Le 25 juillet, il rejoindra Brazzaville, où il restera deux jours et s’entretiendra avec Denis Sassou Nguesso, ainsi qu’avec les ministres Jean-Claude Gakosso (Affaires étrangères), Jacqueline Lydia Mikolo (Santé) et Calixte Nganongo (Finances). Au cœur des discussions : l’amélioration du système de santé.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte