Politique

Mali : des reporters serbes travaillant pour Soumaïla Cissé renvoyés dans leur pays

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Soumaïla Cissé, en juillet 2017.

Soumaïla Cissé, en juillet 2017. © Vincent Fournier/Jeune Afrique/JA

Trois reporters serbes chargés de réaliser des vidéos de campagne pour le candidat Soumaïla Cissé ont été identifiés par les services de renseignements comme étant d’anciens soldats. Ils ont été libérés une semaine plus tard.

Le 29 juin, trois Serbes se présentant comme cameraman, réalisateur et technicien, ont atterri à l’aéroport de Bamako afin de réaliser des vidéos de campagne pour le candidat Soumaïla Cissé.

À leur arrivée, Miksa Andelkovic, Rasko Miljkovic et Igor Turcinovic ont été accueillis par les services de renseignements, qui les ont placés dans un lieu tenu secret, avant de les identifier comme étant, selon eux, d’anciens soldats serbes.

Contactée par JA, l’équipe de campagne de Soumaïla Cissé confirme leur profession de reporter, tout en assurant qu’ils avaient des autorisations du ministère de la Communication. Libérés une semaine plus tard, ils ont été renvoyés dans leur pays.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte